Différence entre carafage et décantation

jan 14

Différence entre carafage et décantation

Pour ceux et celles qui souhaitent améliorer leur connaissance en œnologie ou tout simplement leur amour du bon vin, le carafage et la décantation sont deux composantes importantes de cet art de vivre qu’est le vin. Cependant, parfois on ne connait pas bien les tenants et les aboutissants de ces deux procédés. Or, à décanter n’importe quel vin, on s’expose parfois à de véritables tragédies, avec parfois une perte des arômes en quelques heures. Voici donc quelques bases que vous devez connaitre sur le sujet.

Faire la différence

Lorsqu’on parle de carafage, on désigne simplement la technique qui consiste à vider une bouteille dans une carafe à vin. Le contact avec l’air et le mouvement dans le réceptacle permettent généralement d’étoffer un vin relativement jeune. Pour la décantation, il s’agit de séparer le dépôt du vin du reste du liquide. La partie solide qui se dépose après des années au fond des bouteilles est donc retirée du vin, ce qui permet d’éviter d’avoir parfois des petits bouts de dépôt dans la bouche durant les dégustations. Pour beaucoup, décanter un vin est un acte noble qui est la marque d’une bonne préparation. Toutefois comme nous l’avons dit, on ne peut pas décanter n’importe quel vin. Cela doit être réservé à certains types de vins, faute de quoi, on s’exposera à perdre certains vins exceptionnels. En effet, certains vieux vins ne supportent pas cette oxygénation trop subite et importante après des décennies passées en bouteille. Ces vieux vins ont besoin de calme, et une décantation entrainera une diminution drastique de son temps de vie. Pour certains vins fragiles, ce genre de procédé peut faire en sorte qu’en une demi-heure un grand vin devienne simplement « bon » et perde donc ce qu’il y a de remarquable dans son caractère. Ce qui est en question, c’est donc de savoir faire la différence! Certes la différence entre décantation et carafage mais aussi entre vins bons pour la décantation et ceux qui ne le sont pas.

carafage vin

Bien préparer un vieux vin

Cela va grandement dépendre de comment le vin est « bâti » comme on dit. Les vins qui sont bons pour la décantation sont les grands millésimes et les vins qui sont forts en tanins. En effet, les tanins aident le vin à maintenir leur structure dans le temps. Le mieux est encore de goûter lorsqu’on ouvre une bouteille. SI le goût est encore bien ferme, une décantation pourra donc être faite et même améliorer la dégustation. On visera donc surtout généralement des vins qui ont une structure très solide et puissante. Les Bordeaux et les vins du Rhône sont par exemple de bons candidats à la décantation. Pour les vins que vous sentez trop fragiles, on pourra se contenter d’ouvrir la bouteille et de la laisser reposer entre 6 et 12 heures, dans une cave à température de 13°C. Pour un éventuel simple carafage, il faudra absolument éviter qu’il y ait trop de luminosité!

Le carafage

Dans tous les cas, les vins jeunes peuvent être étoffés par un passage dans la carafe, qu’il s’agisse d’un rouge ou bien d’un blanc. On le conseillera tout particulièrement pour les vins provenant des régions ensoleillées, avec une ossature riche. L’oxygénation et le mouvement du carafage leur permettront de prendre de l’ampleur et de révéler des arômes qui peuvent être latents dans la bouteille. Attention cependant, tous les jeunes vins ne sont pas bons pour la décantation. Par exemple, il est très déconseillé de procéder à ce genre de techniques de dégustation avec des pinots noirs.